top of page
Rechercher

Hydratation , point du vue de la PNIE

Dernière mise à jour : 12 déc. 2022




Voici là résumé de la soirée à thème du 1 décembre 2022


On va discuter sur la hydratation avec un point de vue de la médecine évolutive.

Le corps humain à besoin de boire de l’eau et avoir suffisants minéraux pour vivre. Au delà de 7jours sans boire on mors. Ce une nécessité vitale, donc le corps à un organe qui va s’occuper de la gestion des liquides. Ce bien, le rein, là ou on va filtrer tout nos liquides pour en profiter les minéraux et l’eau nécessaire, le reste partira par l’urètre aux toilettes. Ce tellement important, qu’on à 2 reins, si un est en défaillance l’autre peut prendre le relais.

Comme on disait, pour l’homme boire ce une nécessité, donc le corps à différents systèmes d’alerte pour nous informe de niveau d’eau et minéraux:

  • Dans le reins même, se surtout le système rénine – angiotensine – aldostérone avec différents mécanismes qui va réguler le bilan hydrique et va informer notre cerveaux.

  • Dans le cerveau il y à une gros partie a niveau supra-optique où on captera ses informations et aussi on pourra activer différents hormones comme à régulation.

  • Ils sont importants aussi les glandes surrénales, que avec le signal de stress vont bien nous stimuler à aller chercher l’eau.

Pourquoi on n’à pas soif?


Là soif, normalement arrive naturellement dans notre cerveau reptilien, les enfant quand on soif ils peuvent bien se boire 2 ou 3 verres d’eau d’affilé. Quand on à soif et on boit des liquides, notre cerveau active le système de la récompense et entre d’autres il va secréter des endorphines pour nous “féliciter”. Le problèmes arrive quand on habitue notre cerveaux à boire des jus de fruits, cafés, sodas,... la récompense que notre cerveau va recevoir sera bien plus haute en endorphines, car le sucre pour exemple va augmenter ça, mais notre besoin de minéraux sera toujours pauvre, et nos reins auront à lutter contre ça avec un déficit d’eau. À la longue, nos cerveaux se croient hydratés mais nos reins sont toujours en manque.

Quels sont les symptômes principaux d’être en début de déshydratation?


Voici une liste non complète, mais les principaux mots sont là:

  • La fatigue, notre corps va dépenser beaucoup de ses ressources à essayer de compenser ce manque d’eau.

  • Mots de tête, surtout en fin de journée.

  • Crampes dans les pieds ou mollets pensant la nuit.

  • Constipation, crottes de mouton.

  • Douleurs musculaires et articulaires qui peuvent finir en “tendinites”.

  • Sécheresse de la peau et buccale.

  • Diminution de la production urine (normalement on doit faire pipi 7-8 fois par jour, et avoir une urine claire.

  • Sommeil perturbé où pas réparateur.

Comment on peut récupérer cette sensation de soif?


On à 2 méthodes principalement. Le premier sera destiné aux personnes qui ne souffrent d’aucune maladie particulière. C’est le plus efficace, et on va mettre notre corps et cerveaux en stress total pour qu’il fasse un reset et récupérer la sensation de soif. Pour le faire on va se priver de boire. On se levant le matin, si on n’à pas soif on ne boit pas, et on se l’interdis pendant 4h. Au bout de 4h on se redemande si on à soif, si c’est non 4h de plus et comme ça jusqu’a un max de 24h. Il y aura un moment où on aura soif, et là il faudra bien se faire plaisir et boire vraiment 3,4 ou 5 verres d’eau bien minérale d’un coup.

Le 2eme méthode est plus pour les personnes souffrent quelque maladie, et là on va juste s’assurer et se discipliner de boire 1’5 – 2 litres par jour en fonction de notre activité. Dans les 2 cas, on devrait voir que de l’eau pendant quelques jours, on va éliminer toutes les autres boissons.

Quoi boire?


Le quoi est facile en parlant d’hydratation, il faut voir de l’eau et si elle est bien minérales ces mieux. On peut voir l’eau du robinet si elle est assez minérale ou on peut bien n’acheter en bouteille. On féra attention si on l’achète que le “résidu sec à 180°C” soit supérieur à 200. Si est bien plus bas, cette eau sera pauvre en minéraux et on pourra la complémenter avec ¼ d’eau de mer, type Quinton pour qu’elle soit bien chargée en minéraux. Ça peut être intéressant si on habite en une zone de montagne, prendre l’eau d’une source.


Combien boire?


C’est compliqué de dire un chiffre car ça va dépendre vraiment de l’activité de chaque personne et de ses habitudes alimentaires, car on prend de liquide des aliments aussi. En règle générale il faudrait au moins 1,5l pour assuré une bonne hydratation.


Café et Tisanes?


Je pourrais n’écrire des lignes, mais on va rester à l’essentielle. Le café déshydraté et les tisanes aussi. Dans le café, et ce n’est pas que la caféine on va déclencher l’activation de la diurèses (on fera pipi).Il y à des études qui montrent que pour compenser l’eau qu’on perd en buvant un café il faut le double d’eau à coté. Donc les personnes qui prennent 3 cafés par jour, juste 1 litre d’eau pou resté à zéro et après on peut commencer à s’hydrater.

Pour les tisanes, ce n’est pas le même mécanisme. Quand on fait bouillir l’eau où elle dépasse les 80°C elle va perdre beaucoup de ses minéraux. Donc si on à une eau sans minéraux qui arrive a nos reins, ils seront obligés de l’évacuer de manière à ne pas avoir de l’hypertension ou être très pauvre en minéraux dans notre organisme. Vous aviez envie d’aller faire pipi 20 min après une tisane, voilà pourquoi. Juste être conscient que une tisane ou un thé ça ne hydrate pas.

Ça été une résumée de la soirée à thème, ou il vont manquer les questions réponses. Si vous aviez des questions au inquiétudes, n’hésités pas à écrire par mail au gorkasantamariajodar@gmail.com où à prendre rdv avec Gorka, l’ostéopathe chez Sacrum et animateur de la soirée.

58 vues0 commentaire
bottom of page